International : Que faire pour contrer l’émigration sauvage ?

Partager l'article :

Initiative d’Ivoire Club Écriture

Ivoire Club Écriture est un organisme très dynamique qui en est à sa 5ème édition du  Festival ivoirien de création littéraire chez les jeunes.

Ce festival, que l’ACLJ a initié, a pris une grande importance d’année en année pour atteindre un niveau international. (NDLR : ACJL est l’Association pour la création littéraire chez les jeunes. Une association partenaire de l’ONG CNRJ, située au Canada, qui œuvre dans le monde.) 

Ivoire Club Écriture a choisi, cette année, un thème très dur mais éminemment porteur : Ma plume contre l’émigration clandestine.

Il fallait du courage pour aborder une telle thématique. Espérons qu’elle va soulever tout un mouvement de réflexion auprès de la jeunesse, non seulement ivoirienne, mais également celle issue d’autres pays africains.

Une réalité à combattre

Bien des jeunes Africains pensent que le monde sera meilleur ailleurs. Ils s’aventurent dans une course folle qui, le plus souvent, les conduira dans des gouffres sans fin et,  hélas pour certains, à des formes d’esclavage et parfois à la mort.

Il est donc important d’aborder avec les jeunes Africains une réflexion sur le bien-fondé d’aborder une vie, parfois difficile, dans son propre pays mais en saisissant des opportunités, en mettant en valeur ses forces, ses valeurs, et en profitant des réseaux locaux pour se faire une place et se faire reconnaître par la communauté.

Depuis son existence en 2003, l’ACLJ prône ces principes auprès de ses collaborateurs africains. Aucun d’entre eux n’a fait le saut vers un pays étranger. Cela n’a pas empêché certains de se rendre dans d’autres pays pour de la formation ou des représentations officielles, mais tous sont retournés dans le leur, fiers de rendre service à leur nation, en particulier en aidant leurs jeunes à améliorer leur propre sort.

Une approche pour contrer l’émigration sauvage

La scolarisation est une planche de salut à privilégier mais elle doit s’accompagner de la reconnaissance de l’effort soutenu par les jeunes et d’un suivi qui va les rendre responsables de leur destin. C’est ce rôle que nos collaborateurs ont pris en charge et qu’ils exercent avec beaucoup de dévouement. Ils s’y emploient sous des formes diverses en lien avec les réalités qu’ils vivent, et avec les besoins de première nécessité auxquels ils doivent faire face.

L’ACLJ poursuit ses efforts avec ses collaborateurs sur l’importance d’offrir aux jeunes l’opportunité d’écrire ce qu’ils veulent exprimer, peu importe le thème, peu importe leur culture, peu importe leur niveau de français. L’écriture permet une structuration de la pensée essentielle à améliorer les capacités d’apprentissage scolaire et l’estime de soi.

La mise en valeur des productions des jeunes et la remise d’un diplôme personnalisé remis à chaque participant sont une confirmation supplémentaire de la valeur de leur effort.

Une invitation à participer

Nous souhaitons que d’autres collaborateurs y participent, chacun avec son approche particulière. L’ACLJ se fera un devoir de vous accompagner dans votre démarche, de mettre en valeur les productions de vos jeunes et de les diffuser.

info@projetjeunesse.org

 

Partager l'article :
A propos de Didier Calvet 8 Articles
Responsable de l'Association pour la création littéraire chez les jeunes, association partenaire de l'ONG CNRJ, située au Canada, qui œuvre dans le monde

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire