Italie :  Un spectacle musical magnifique fait par des jeunes à la fondation Cini de Venise

Partager l'article :

Un maestro au service de la jeunesse …

Le Maestro Kudsi Erguner a animé un séminaire de musique ottomane à l’Institut de musique d’études comparatives au sein de la Fondation Cini

De nombreuses réunions ont eu lieux sur le thème de la musique du Bektashi, une confrérie soufie d’Iran. On y a parlé notamment de Nefles, un genre musical et littéraire qui se traduit littéralement par des « bouffées d’inspiration divine ».

Ce séminaire s’est achevé le 24 Mars 2018 et avait la particularité d’être réalisé par de jeunes musiciens syriens, turcs, grecs, hollandais sous la direction de Kudsi Erguner dont des élèves de divers conservatoires du monde ou des amateurs de musique qui se joignent pour un séminaire où chaque année le Maestro propose un theme différent.

Pour le maitre ce travail est purement musicologique et musicale sans aucune intention sociale, politique ou religieuse.

Kudsi Erguner : « C’est un honneur et une excellente opportunité de travailler pour la Fondation Giorgio Cini et l’Institut Interculturel d’Etudes Musicales Comparées. Cette année nous sommes à la septième édition de l’Ensemble Bîrûn, qui représente la musique de cour et ses influences dans la vie musicale même en dehors de celle-ci.  L’Empire ottoman avait un vaste territoire d’influence et d’échanges culturels, ce qui me donne de nombreuses possibilités et une grande variété de répertoire. Chaque année, je choisis un aspect différent de la musique maqâm ou des répertoires modaux de l’époque ottomane.  Dans les premières éditions, il était important d’évoquer le travail des différents compositeurs nés des différentes communautés. Nous avons travaillé avec des compositeurs du 15ème au 19ème siècle, y compris un morceau de Giuseppe Donizetti qui est devenu « Donizetti Pacha » à Istanbul. Après les compositeurs, nous avons commencé à travailler sur des compositions écrites en différentes langues telles que l’ottoman, le persan, l’hébreu et le grec ».

… pour un spectacle musical  de qualité !

 

De gauche à Droite – 1er plan : Frederic Fappani von lothringen ( Pdt ong cnrj), Audrey Gautier ( Sec. Gal ) et Jordan Plevens ( Dramaturge )

Le niveau a été très haut et la soirée a accueilli de nombreuses personnes et personnalités, parmi celles-ci, le dramaturge Jordan Plevnes ou même le président de notre ONG.

Jordan Plevnes : « Les morceaux de musique étaient formidables. Nous avons passé un moment extraordinaires avec  une culture si souvent méconnu et peu diffusé ».

Frederic Fappani von Lothringen  : «   Je suis très touché par le parcours de ces jeunes et aussi la qualité de la prestation musicale de l’ensemble Bîrûn. L’ensemble est aussi très inspirant du point de vue, du parcours de ces jeunes, que nous découvrons ici, sous un aspect incroyable.  Il s’agit évidemment de jeunes particulièrement doués, mais il y a néanmoins un vrai travail de parcours personnel et artistique pour en arriver là qu’il ne vaut pas négliger et qui me touche».

 

A voir aussi :

Italie : La présidence internationale en quête de partenariat auprès de la Fondation Cini (Venise)

France : Réunion préparatoire du festival des films des Balkans à Paris

Partager l'article :
A propos de Lutina Campana 20 Articles
Rédactrice au sein de la présidence internationale de l' ONG CNRJ

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire