Lorraine: la jeunesse innove et le fait savoir

Partager l'article :

Les jeunes lorrains ont des idées et ça se remarque au niveau international.

Il y a quelques mois, le jeune Lorrain Eliott Sarey à été repéré par Google pour son invention de robot jardinier « Bot2karot » et a remporté l’Incubator Award, lors du Google Science Fair en Californie.

C’est aussi un étudiant de l’Epitech à Nancy qui invente une application communautaire : railZ, qui fut inspirée de ses déplacements quotidien sur le réseau Métrolor du TER pour les trajets Nancy, Metz, Luxembourg. Application déployée par la suite au niveau national. Ce ne sont pas les seuls exemples, bien sûr.

En 2015, la cité de l’artisanat et de l’entreprise d’Epinal a accueilli l’exposition INPIRAMA Lorraine qui retraçait 220 ans d’invention et de créativité en Lorraine. En collaboration avec l’Académie Lorraine des Sciences et le Centre Image Lorraine. Plusieurs brevets ont été repris dans le domaine industriel français et même aussi international.

Cette créativité et inventivité Lorraine ne se limite pas aux technologies industrielles et nouvelles technologies. Elle existe aussi dans les arts. L’institut Lorntech avec une communication grandissante, tente de se faire une place et être reconnu lui aussi.

La Lorraine ne manque pourtant pas d’atout. L’Université de Lorraine possède différents campus à travers la région et est en pleine modernisation de son pôle médical. Avec Lorntech, ses diverses implantations pourraient permettre aux jeunes Lorrains de rester, afin de développer leurs talents et d’en attirer d’autres. Et pourquoi pas, aider les jeunes issus de milieux défavorisés à exprimer et faire connaitre leur créativité proche de chez eux, dans un premier temps.

Partager l'article :
A propos de Frédéric Thomas 6 Articles
Auteur et militant Lorrain - Expertise sur la question Lorraine

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire