Macédoine : Prix mondial de l’Humanisme. L’ONG CNRJ mise à l’honneur.

Forteresse de Samuel, Ohrid, Macédoine
Partager l'article :

 

Comme chaque année se déroulera en Macédoine, le prix mondial de l’Humanisme. Pour cette édition 2018, l’ONG CNRJ sera à l’Honneur.

En effet, notre président international a accepté une invitation pour la Présidence en tant que jury de ce prestigieux prix mondial de l’Humanisme 2018.

Cette invitation est aussi une promesse à des nouvelles perspectives dans cette zone du monde, pour notre ONG.

Qu’est-ce que le prix mondial de l’humanisme de Macédoine ?

C’est  l’académie Ohrid (www.ohrid-academy.org) qui a créé en 2007 le « Prix Mondial de l’Humanisme »

L’Académie Ohrid de l’Humanisme a été fondée, elle-même,  il y a 25 ans dans la ville d’Ohrid en Macédoine.

Cette ville est dans une longue tradition humaniste. La ville a été par ailleurs, déclarée au patrimoine mondial par l’UNESCO.  C’est une cité vieille de 7000 ans en Macédoine. Le patron, Saint Clément d’Ohrid, disciple de Saints Cyril et Méthode, fonda la première école d’Humanisme en Europe au Moyen Age.

Le prix mondial de l’humanisme décerné à Ohrid est fait à des personnes remarquables, « que l’on peut remarquer », sur la question de l’Humanisme. C’est à dire des personnes dont l’activité créatrice promeut les principes de l’humanisme, de l’amour et de la fraternité entre toutes les nations du monde.

Le prix a déjà été décerné à plusieurs personnalités :

2007, l’académie Mondiale d’Humanisme a décerné ce prix prestigieux au grand philosophe Bouddhiste Daisaku Ikeda

2008, le cinéaste légendaire Manuel de Olivera reçut l’honneur de ce prix

2009, le prix fut attribué à titre posthume à Alexandre Solzhenitsyne, le célèbre écrivain russe, prix Nobel de littérature en 1970

2010, l’Académie Mondiale d’Humanisme donna cette accolade prestigieuse au compositeur et musicien indien Ravi Shankar.

2011, le prix fut attribué à Peter Brook, le metteur en scène de célébrité mondiale, du Royaume-Uni

2012, le prix fut attribué au célèbre écrivain, auteur de théâtre et directeur serbe Vida Ognjenovic

2013, l’Académie Mondiale d’Humanisme attribua cette reconnaissance prestigieuse à la grande écrivaine allemande et lauréate du prix Nobel Herta Muller.

2014, le prix fut attribué à l’illustre peintre bulgare Svetlin Roussev

2015, le prix fut attribué à l’écrivain canadien de renommée mondiale John Ralston Saul, président du Centre du Pen Club International

2016, le prix fut attribué au célèbre écrivain, spécialiste de la culture slave et oeucuméniste croate Darko Gasparovic

2017, le prix fut attribué au grand cinéaste et humaniste tchèque Jiri Svobod

Invitation de Frédéric Fappani von Lothringen :

Le président international de l’ ONG CNRJ, Frédéric Fappani von Lothringen,  sera en Macédoine du 16 Janvier 2018  au  20 Janvier 2018, sur invitation de son excellence, Jordan Plevnes.

Cette invitation ne se limite pas au seul président en effet la secrétaire générale internationale, Audrey Gautier a été aussi invité.

Entre 2000 et 2005, Jordan Plevnes a été ambassadeur de la République de Macédoine en France.

En 2006, il a été nommé vice-président du comité international de l’UNESCO pour le dialogue entre les civilisations.

Suite à une rencontre discrète sur Paris, en 2017, un rapprochement a été envisagé sur certains nombres de pistes et projets.

Les deux hommes ont, entre autres en commun, un intérêt pour l’Humanisme et l’écriture.

Les perspectives en Macédoine :

En plus d’être membre du jury, Frédéric Fappani von Lothringen, devrait tenir un discours dans lequel il développera sa vision sur la jeunesse, les droits de l’Homme et sa conception de l’avènement de l’Homme devant les étudiants de l’université d’Ohrid.

Cela sera aussi pour la Présidence et le secrétariat général, l’occasion de rencontrer des personnalités désireuses de s’impliquer dans l’ONG CNRJ.

La macédoine est l’un des États successeurs de la République fédérative socialiste de Yougoslavie. Vis-à-vis de laquelle elle a déclaré son indépendance en 1991.

Elle est membre des Nations unies depuis 1993, mais à la suite d’un différend sur son nom avec la Grèce. Elle a été admise sous le nom provisoire d’Ancienne république yougoslave de Macédoine.

Frédéric Fappani von Lothringen a déclaré :

« L’’histoire de l’indépendance de la Macédoine est une ressource considérable pour notre ONG. Elle permet de comprendre par exemple le rôle de l’Europe et la question de l’indépendance. Le désir d’Europe de celle-ci, pourra aussi être un des axes de travail,  de coopération.  Evidemment une implantation de notre ONG n’ est pas impossible à l’issu de cette visite en Macédoine ».

Des rencontres politiques sur la question jeunesse et l’Europe ne sont pas exclues lors de ce séjour.

 

 

Partager l'article :
A propos de Lutina Campana 5 Articles
Rédactrice au sein de la présidence internationale de l' ONG CNRJ

1 Comment

1 Trackback / Pingback

  1. Охрид и Македонија центар на светскиот хуманизам • WebOhrid

Laissez un commentaire