Sénégal : Mendicité infantile au Sénégal – le CNRJ Sénégal s’engage

Enfant Sénégal - Photo : 12019 (source : pixabay.com)
Partager l'article :

LSU #36, mars 2017

CNRJ Sénégal apporte son soutien pour l’éradication de la mendicité des enfants talibés au Sénégal.

La mendicité des enfants talibés devient préoccupante pour l’Etat Sénégalais, la société civile et les parents. Ses conséquences désastreuses portent atteinte à la dignité humaine. Les droits de l’enfant sont bafoués.

Au quotidien, le décor des enfants mendiants qui errent dans les rues de Dakar, mal habillés, les pieds nus, un pot en bandoulière choque la conscience des milliers de gens. L’enfant n’a pas sa place dans la rue. Il ne doit pas être laissé entre les mains d’exploiteurs sans état d’âme.

Dans la lutte pour l’éradication de la mendicité des enfants-talibés initié par l’Etat Sénégalais, la section CNRJ Sénégal accorde son soutien indéfectible au gouvernement du Sénégal de retirer les enfants- talibés de la rue.

Nous apportons également tout notre soutien à la Direction des Droits, de la Protection de l’Enfance et des Groupes Vulnérables dirigé avec brio par le directeur général Niokhobaye Diouf. Un homme du sérail qui a une expertise reconnue dans ce domaine.

D’ailleurs, la mise en place d’instruments juridiques (la Convention des Droits de l’Enfant et la Charte Africaine des Droits et du Bien Etre de l’enfant) concourent à la promotion, à la protection et à l’harmonisation des droits fondamentaux qui préservent la vie de l’enfant.

Il est bien de rappeler que la petite enfance concerne la tranche d’âge de 0 à 6 ans et l’enfant est l’être humain âgé de 0 à 18 ans.

La protection de l’enfance s’adresse d’abord à cette couche de la population vulnérable. Nous encourageons la ratification du nouveau code de l’enfant pour pallier à toutes failles juridiques.

La prise en charge, l’éducation, la formation et la réinsertion doivent être mise en exergue pour assurée aux enfants un meilleur avenir. Nous saluons le retrait effectif de plus de 1411 enfants dans les rues. La dynamique doit être poursuivie sans relâche.

Nous devons comprendre que l’éradication de la mendicité des enfants-talibés est une lutte permanente qui demande l’implication des décideurs, des acteurs, des associations, des bonnes volontés et de la population.

CNRJ Sénégal entend assumer sa part de mission. Notre bureau fait part de quelques propositions :

  • Signature d’un protocole de partenariat pour la lutte contre la mendicité entre la direction des droits de la protection de l’enfance et des groupes vulnérables et la tutelle l’ONG CNRJ international,
  • CNRJ Sénégal compte s’investir dans la sensibilisation,
  • Réalisation d’un dossier sur la mendicité pendant la journée de l’enfance avec la revue Speculum Universalis,
  • Engageons nous, nous réussirons à éradiquer la mendicité des enfants talibés.
Partager l'article :
A propos de Alassane Ndiaye 3 Articles

Représentant ONG CNRJ au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire