International : La part de lumière de l’Humanité

Lumière - Photo : bhupendrasingh (source : pixabay.com)
Partager l'article :

Avant-propos

En ce qui me concerne, l’expression de « part de lumière » d’un être humain, n’est ni vide ni creuse et ne renvoie pas à rien. Elle désigne, pour moi et de plus en plus, quelque chose de précis, sur lequel je travaille depuis 2009.

Ceux qui me lisent régulièrement savent qu’elle est même un des concepts d’une théorie psycho-philosophique plus large. L’expression « la part de lumière » désigne donc pour moi, un des aspects des êtres humains, tant individuel que collectif, à l’œuvre au sein de l’humanité. Il s’agit d’un processus psychique dont nous sommes tous porteurs.

J’ai essayé de communiquer longuement sur la part d’ombre (un autre processus psychique) pendant plusieurs années, j’ai maintes fois mis en garde mais aussi proposé des dépassements.

Je trouve aujourd’hui opportun de commencer un cycle de travail et de communication sur la part de lumière. J’aborderais certainement dans le futur, le processus de part d’ombre mais j’aimerais bien insister sur la part de lumière dans mes prochaines communications.

Comme d’habitude dans mes écrits, celui-ci, vous invite à découvrir une part de vous-même et des autres, ici, la part de lumière qui est en vous et évidemment celle qui existe dans l’humanité (les autres, les sociétés, le monde).

Bref, si vous voulez juste lire et ne pas travailler sur vous même tout en essayant d’aller vers les autres, continuer à lire des articles qui ne vous obligent à rien mais pas celui-ci ( ni les miens en général) car je vous invite à découvrir une belle part de vous et une belle part chez les autres : la part de lumière.

La part de lumière présente dans les individus

Je pense que tous les individus possèdent une part lumineuse et une sorte d’excroissance à celle-ci que l’on nomme communément la bonté. Il s’agit de deux processus à l’oeuvre c’est pourquoi on peut les distinguer.

La première très profonde et haute à la fois est la potentialité de notre être et la réalisation continue de cette potentialité. C’est ce que certains nomment le « soi ». La découverte de l’existence du soi et surtout l’entrée dans le mouvement de la réalisation de celui-ci ne sont pas des choses simples à découvrir et à faire.

D’autant que la plupart des gens agissent pour se réaliser eux-mêmes et réaliser le « moi » sans tenir compte de cette instance, qui contient finalement le seul vrai et authentique projet et la méthode de leur réalisation.

Bref vous avez en vous une nature belle et bonne par nature, que par la culture, le travail sur vous-même, vous pouvez, jour après jour, faire advenir un peu plus.

Ce processus à l’oeuvre magnifique et relativement exaltant, présent en chacun de nous et est porteur d’une lumière intrinsèque. C’est pourquoi je dis qu’il y a là une première part de lumière. Certains nomment ce processus l’individuation.

Remarque : Les termes « soi » et « individuation » que j’utilise sont proches de ceux, développés en psychologie analytique. Cependant, pour savoir vraiment de dont je parle, je propose de vous référer à mes ouvrages pour les situer dans le cadre de ma réflexion, plus encore si vous voulez en discuter avec moi ou me citer.

A ce processus profond de la réalisation du soi, il y a aussi une seconde part qui est celle que l’on pourrait appeler « la bonté ». Cette part de vous-même qui vous conduit à faire le bien, à vous sentir bien de le faire et/ou à vous émouvoir ou vous émerveiller du monde.

Finalement, un être qui étudie, comprends, mobilise ces deux parts de lui-même se met à se développer de manière lumineuse. Avec le temps même, cette part de lui-même puisqu’elle est sa nature profonde le libère des fausses enveloppes de sa personnalité et le fait d’aller vers sa bonté lui permet de ne pas rester que sur lui-même. Replis sur soi, totalement, in-envisageable pour l’homme ou la femme de bien qui désire se réaliser.

La découverte de ses deux parts et la mise en action des êtres ayant fait cette découverte, sont des choses merveilleuses, car ils font alors partis de ceux qui savent ce que c’est que d’être un être mature un peu plus chaque jour et qui apporte à leurs entourages et parfois même bien au-delà à l’Humanité.

La part de lumière présente dans l’Humanité

Je fais partie de ceux qui croient en l’avènement d’une Humanité nouvelle qui aurait réussi massivement à se mettre en route dans la connaissance du soi et qui serait en train de se réaliser. Pour le moment je reconnais bien volontiers que statistiquement, elle n’est pas triomphante.

Cependant, depuis 2009 que j’arpente le monde, je sais qu’elle est présente sous toutes les latitudes même dans des zones les plus reculées. Le phénomène sociologique de l’apparition d’une nouvelle Humanité émergente et même attestée par d’autres que moi.

Pour le moment l’Humanité qui est vraiment en route est peu nombreuse, mais cependant le phénomène est bien là.

Il est bien probable que de plus en plus, bien des leaders, des inventeurs, des concepteurs, des créatifs de demain seront issus de gens qui se font confiances à se découvrir, à réaliser leur « soi », à réaliser le projet dont ils sont porteurs plutôt que de pseudo leaders calculateurs qui ne pensent qu’à la technique et à la maitrise, qui font mal les choses et sont le plus souvent malheureux, malgré leurs places et leurs avantages.

En effet, le vieux monde des techniciens et de calculateur sans âmes se meurt à petit feu et le triomphe de gens profondément et authentiquement brillants et lumineux se fait de plus en plus voyant. Bien que ce vieux monde ne puisse pas voir, ressentir et penser cette émergence nouvelle celle-ci a bien lieu.

Cette émergence ne se trouve pas ailleurs que dans l’Humanité elle-même, elle n’est pas plus représentée statistiquement, dans une ethnie, une génération etc. Il y a seulement là, pour l’humanité, un moment opportun d’émergence et une autre qui n’émerge pas et qui certainement disparaitra.

Chaque Humain est porteur d’un projet, d’un symbole d’une réalisation qui apportera à l’Humanité s’il s’autorise à les chercher en lui-même un véritable apport tant pour lui-même que pour le reste de l’Humanité. C’est pour cela que rechercher en soi le « soi » et le réaliser n’est pas quelque chose d’égocentrique à la différence de ceux qui sont seulement : soit dans la réalisation d’eux-mêmes ou soit dans la réalisation de ce qui croit être le bien défini par un ou des autres (le fût-il dans ou par un livre).

Même si cette démarche de la quête du « soi » est évoquée, ici, dans un texte (je le fais aussi dans des livres), elle ne vous dit qu’une chose, la seule voie c’est la votre en propre qu’il vous faut découvrir, qui s’inscrit dans l’Histoire des Hommes et dans l’Humanité. Rien de plus banal en fait pour l’Homme ou la Femme sincère et authentique, qui cherche à l’être un peu plus chaque jour.

Toute activité humaine qui vous éloigne de ce centre d’être vous-même et dans l’Humanité a peut-être du sens (et encore) mais à surtout aucune signification haute et profonde et vous éloigne de votre humaine nature.

Conclusion

Le temps n’est-il pas venu alors pour chacun de mettre à jour toutes ces belles choses qui sont en lui et fort de ces lumières d’aller vers les autres ?

Finalement, je pense que l’Humanité va s’ouvrir à la lumière dont chacun est porteur mais je crois que cela ne va pas se faire sans effort d’où ce texte. En effet, avec lui, j’essaie un peu de convaincre, de me permettre de croiser, de soutenir ceux qui comme moi, cheminent, doutent et pensent.

Il s’agit donc d’une invitation où que vous en soyez… cherchez ! Et même mieux trouvez ! Trouvez… en quoi vous êtes brillant et/ou lumineux et faites briller le monde. Chaque jour, essayez de donner de cette lumière, de ce bonheur, de cet émerveillement que vous avez et recevez du monde, en direction de ceux qui sont tout autour de vous.

Peu importe-s’ils n’y comprennent rien, essayez et donnez, car vous vous le devez à vous et au monde. Rien ne dit, d’ailleurs qu’ils ne s’y ouvriront pas avec lumière et bonheur, car au fond, eux aussi, ils se le doivent à eux-mêmes et au monde.

Je ne sais pas pourquoi vous êtes fait précisément mais je suis sûr que c’est pour être profond, haut, lumineux et que vous possédez un projet pour vous même et le monde.

Partager l'article :
A propos de Frédéric Fappani von Lothringen ✅ 13 Articles

Président international ONG CNRJ

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire