Bénin : Construisons Ensemble le développement du Football Féminin !

Football féminin Bénin Antoinette Moreira
Antoinette Moreira
Partager l'article :

Organisé par l’Association pour le Développement du Sport et des Arts du Bénin en synergie avec d’autres organisations de développement du pays.

Contexte et Raison d’être du projet

Que les filles fassent du sport entre elles,  dans un terrain rigoureusement clos, accessible au public : OUI. Mais qu’elles se donnent en spectacle, à certains jours de fêtes, où sera convié le public. Une étude impliquant plus de 4.000  filles et jeunes femmes souligne les répercussions positives du football. C’est une Raison pour soutenir le projet « Construisons le développement du football féminin » pour que le football féminin soit le numéro 1 en Afrique et dans le monde.

Ce sont les faits, le temps et même l’histoire qui représentent les motivations ayant conduit à l’initiation du présent projet « Construisons le développement du football féminin » : tournoi International de football féminin Afrique-Europe que le Bénin accueille sur ses installations en 2018 à Cotonou. Allant au-delà des cultures, des langues et des religions, le football est le sport le plus pratiqué au monde. Le nombre de spectateurs dans les stades et devant leur télévision augmente, le nombre de joueurs également (265 millions de joueurs, dont 10% de femmes et 15,3% licencié-e-s selon la FIFA). En France on trouve 100.000 licenciés enregistrés en date du 05 Février 2017, une progression considérable depuis la coupe du monde 1998 remportée par les bleus (Equipe masculine de foot de France). Le football est l’une des activités humaines les plus mondialisées, il touche toute la planète entière et génère un énorme marché. Les investisseurs, les droits TV, le prix des joueurs, et les produits dérivés sont en nette progression.

Le football féminin est particulièrement développé dans les pays scandinaves ainsi qu’aux Etats-Unis. Ayant maintenant des icônes féminines (Camille ABILY, Eugénie LESOMMER, Wendy RENARD… etc.) avec des perspectives professionnelles, les filles jouent au football dans un état d’esprit épanoui.

« Construisons le développement du football féminin » : Tournoi International de football féminin Afrique-Europe, c’est donc un évènement dédié au football féminin qui poursuit dans la continuité des efforts fournis par des organismes internationaux : la FIFA (Fédération Internationale de Football Association), la CAF (Confédération Africaine de Football) et d’autres. Promouvoir donc la pratique du sport féminin tout en contribuant à la construction et au développement du bien-être de la femme est la raison d’exister de ce projet.

Le tournoi est ouvert pour des pays africains et européens. Mais pour sa première édition, le tournoi verra la participation des clubs de football du Bénin, du Togo, du Ghana, de la France, de l’Allemagne, et de la Suisse.

« Construisons le développement du football féminin » : Tournoi International de Football Féminin Afrique-Europe, au-delà d’une simple rencontre sportive, se décline en plusieurs activités originales, ici énumérées :

  • Conférences sur les thèmes de la santé, l’éducation, la solidarité, et le développement du football féminin en Afrique (participation d’anciens footballeurs et footballeuses et des différents clubs de football féminin, d’éducateurs sportifs, de médecins du sport et travailleurs sociaux) ;
  • Prestations artistiques de différentes troupes (théâtrales, musicales, et du ballet national) ;
  • Défilés de mode des tenues de sport cousues à base de tissu Africain et d’autres panels d’articles, etc.
  • Conférence sur la place de la femme dans l’évolution du sport ;
  • Présentations, projection vidéo des matchs emblématiques qui ont marqué l’histoire du football féminin ;
  • Sortie détente touristique (sortie plage, achats d’objets d’art, visite de sites touristiques, etc.).

Opportunités économiques, sociales pour le pays hôte (le Bénin) et les pays participants

L’existence de ce projet trouve son ancrage au travers des propos d’éminentes personnalités qui se sont prononcés sur l’accueil d’un tournoi, son impact et sur la pratique du sport en général.

« Le sport a l’incroyable faculté de catalyser les changements positifs dans le monde »
Gerald FORD, président des Etats-Unis de 1974 à 1976.

Au niveau national, l’encouragement à la pratique régulière d’une activité physique et sportive est un moyen de réduire par les gouvernements les dépenses de santé et d’améliorer les conditions de vie de la population.

« De plus, il a été démontré qu’une population active pratiquant régulièrement le sport est également plus productive sur le plan économique. »
Adolf OGI, conseiller spécial de l’ONU pour le sport, 7 avril 2005.

« Nous pensons qu’il est de notre mission de contribuer à un avenir meilleur par le truchement de la popularité du football. »
Sepp BLATTER, ancien président de la FIFA, www.fifa.com, consulté le 2 mars 2010.

« Alors que la mondialisation est perçue comme une force venant dissoudre les identités nationales, le football en est le plus sûr ciment : les populations se soudent autour d’une équipe nationale, porte drapeau d’un pays et symbole consensuel d’une unité mise en mal. »
Pascal Boniface, dans Football et Mondialisation, ED Armand Colin, 2006.

« Le football joue un rôle de cohésion sociale : après l’orientation dans les différentes voies scolaires, les garçons continuent de se rencontrer par le football, ce que ne font pas les filles qui n’ont que peu d’activités sportives de groupe hors de l’école. »
Emmanuel Diserens, entraineur de football féminin au FC Prilly, Janvier 2010.

« La coupe du Monde apportera environ 21,3 milliards de rand (3 milliards de francs) à l’économie de Sud-Africaine, (…) pourvoyant à quelques 159 000 milles nouveaux emplois. En contrepartie de ces avantages irremplaçables, nous devons à la FIFA (Fédération Internationale de Football Association), et au reste du monde du football de nous préparer pour 2010. »
Thabo MBEKI, Président Sud-Africain 2008.

Les objectifs

L’objectif global de cet évènement, qui se veut durable, est de contribuer au développement de la pratique du football féminin et de sensibiliser les jeunes à travers le football. Il s’agira de mettre en œuvre la force du dialogue constructif et des échanges avec différents pays pour :

  • Participer à la promotion du football béninois en Afrique et dans le monde,
  • Procéder à une formation éducative, sociale et physique des jeunes filles par la pratique du football,
  • Créer un creuset pour promouvoir les meilleures athlètes et des équipes,
  • Procéder  à  une  formation éducative,  sociale  et  physique des jeunes filles par la pratique du football,
  • Créer un creuset pour promouvoir les meilleures athlètes et des équipes,
  • Contribuer à la mise en place de structures organisationnelles performantes du football féminin en Afrique.

Groupes ciblés

Les amoureux du football et les Béninoises.

Les bénéficiaires finaux

Footballeuses des clubs Africains et Européens.

Résultats attendus du projet

  • R1 – Contribuer aux constructions du développement du football féminin ;
  • R2 – Sensibiliser les femmes et la jeunesse aux vertus de la pratique du football (Santé, éducation, solidarité) ;
  • R3 – Faire comprendre à la femme Africaine qu’elle est capable au travers du football de s’épanouir, de s’assumer et d’être autonome.

Pour nous soutenir de diverses manières dans la réalisation de ce projet d’envergure, vous pouvez associer l’image de votre entreprise et lui assurer une visibilité garantie, une occasion indéniable de bénéficier d’un écho médiatique important, étant donné que le tournoi sera retransmis en direct sur l’une des chaines de télévision au Bénin. Cet évènement qui rassemblera près de 2000 participantes avec des millions de spectateurs présents permettra aux partenaires de rendre visible leurs activités, produits et/ou marques.

Stratégies de Communications pour le Projet

L’annonce de la première édition du projet « Construisons le développement du football féminin : Tournoi International de football féminin Afrique-Europe » sera faite exceptionnellement via les réseaux sociaux. Les liens d’accès se retrouvent plus bas.

Le projet « Construisons le développement du football féminin : Tournoi International de football féminin Afrique-Europe« , c’est plus de 05 chaines de télévision béninoises notamment ORTB, CANAL3, GOLF TV, BB24, E-télé, qui diffuseront régulièrement une bande annonce et nos interventions sur certaines émissions de même que la retransmission en direct de chaque match sur l’une des chaines nationales. C’est aussi l’implication de plusieurs journaux de la place. Nous comptons également nous rapprocher de la presse magazine spécialisée dans le même objectif.

Le site internet de l’évènement aura un espace dédié aux partenaires. Tout ceci constituera le relais des actualités du projet et de ces partenaires. Aussi faut-il noter que sur le stade, les logos des partenaires seront visibles lors de chaque match.

Le « village du tournoi » est le véritable lieu de vie de l’évènement. Il sera un site incontournable de passage pour l’ensemble des participants et des spectateurs afin de découvrir les produits des partenaires. Il sera ouvert au grand public et sera également un lieu d’animation et de restauration à partir des spécialités culinaires du pays chaque jour.

Pour soutenir ce projet, un seul geste : contactez-nous et nous vous recevrons avec plaisir.

Coordonnées et Equipe d’organisation du projet

Sikira Antoinette MOREIRA : Coordonnatrice du projet. Après avoir fait un parcours de joueuse dans le football féminin du Bénin au sein de l’équipe les « Flèches Noires » de Cotonou, en France dans l’équipe féminine de Mozac 63 (saison 2017/2018), et avoir été organisatrice d’évènements sportifs regroupant 16 Ambassades, Organisations et Institutions Internationales au Bénin, elle a été dans le staff d’encadrement des jeunes garçons (U6 à U17) dans l’association sportive et culturelle du lycée Français Montaigne de Cotonou (Bénin). Elle a passé des modules d’entraîneurs (Licences UEFA B) en France.

Merci d’apporter votre grain de sel pour contribuer à la réalisation effective de ce projet qui restera historique et gravé dans les annales de l’Histoire du Football féminin.

Un contact au Bénin : 

José Herbert AHODODE (Représentant National du CNRJ au Bénin)
+229 66 44 01 00 / Mail : benin@cnrj.org
Jeune Leader de la Friedrich Ebert Stiftung (FES BENIN : www.fes-benin.org) et Membre du Réseau International des Jeunes Leaders Francophones (RIJLF : www.rijlf.com).
Conseiller sur le Projet « Construisons le Développement du Football Féminin au Bénin ».

Chers Partenaires au développement, Acteurs de la Société Civile, Amoureux et Amoureuses du cuir rond, Gouvernants à divers niveaux, Journalistes et médias, contactez-nous !

Club UEMOA logo
Club UEMOA logo
Partager l'article :
A propos de José Herbert Ahododé 8 Articles
Représentant national de l'ONG CNRJ au Bénin

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire