Notre but philosophique

ONG CNRJ Jeunesse - Photo : NeuPaddy

Fondamentaux

L’ONG a été fondée en 2011 sur une idée originale du penseur Frédéric Fappani von Lothringen.

Pour dépasser une humanité contemporaine en crise, nous devons participer à l’avènement d’une nouvelle humanité, grâce auquel le Bonheur est possible ! Pour atteindre un tel objectif, nous mettons en pratique notre approche philosophique : Observer, Penser, Agir. C’est par ces concepts-clés que nous proposons de relever le défi d’une jeunesse capable d’observer, de penser et d’agir par elle-même. Cette philosophie est directement inspirée de la vision de l’éducation de Frédéric Fappani von Lothringen. Néanmoins, l’ONG ne prône pas une éducation idéale dont elle serait porteuse.

Nous ne sommes pas une « association de jeunes », mais un regroupement international d’associations et de personnes de tout âge, de toute origine, de tout milieu, travaillant en faveur de cette jeunesse.

Notre ONG dénonce la maltraitance faite à la jeunesse dans le monde mais surtout travaille à permettre à la jeunesse de prendre sa place dans la société, et milite pour que la jeunesse puisse réaliser au mieux ses pleines potentialités.

Notre domaine central d’activité : permettre l’émergence d’individus, en premier lieu au sein de la jeunesse, ayant travaillé sur eux-mêmes, sur leur « part d’ombre » et leurs freins, afin de se réaliser. Pour ce faire, nous développons dans une vision à long terme l’accompagnement éducatif et psychologique dans la vingtaine de pays où nous sommes implantés.

Nous avons un parti pris, et un seul : celui de la jeunesse.

 

Le cœur de notre action

Notre expertise porte principalement sur :

  • la question de la jeunesse,
  • l’éducation,
  • et les peuples autochtones.

Notre ONG a un statut consultatif auprès de l’ONU (Genève, Vienne et New-York). Nous travaillons donc à inscrire ce travail sur l’émergence des individus et de la jeune humanité à un niveau international.

Ce statut consultatif à l’ONU nous permet de prendre part aux travaux de l’ECOSOC (Conseil Économique et Social) et de ses organes subsidiaires, et d’établir des relations avec le Secrétariat, les agences, fonds et programmes de l’ONU.

Nous pouvons également nouer des partenariats avec des associations désireuses de faire avancer des débats sur la question jeunesse, des genres et des peuples autochtones dans le cadre de l’ ONU.

Nos projets, à l’opposé du spectaculaire, peuvent paraître modestes mais sont à échelle humaine et visent à s’inscrire dans le temps. Toutefois, certaines situations sur le terrain nous amènent à agir de façon plus ponctuelle, en fonction des nécessités ou de l’urgence. Il nous arrive ainsi de travailler sur des situations relevant de l’humanitaire (Centrafrique, Congo RDC), ou des manquements aux droits de l’homme (Sri lanka, Corse)…

 

Une action inscrite dans les objectifs mondiaux de l’ONU

Aux huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), approuvés par tous les pays du monde et par toutes les grandes institutions mondiales de développement pour soutenir les plus pauvres dans le monde, et arrivés à expiration en 2015, a succédé le programme « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ». Il s’articule autour de 17 objectifs mondiaux pour le développement durable et un accord mondial sur le changement climatique.

L’ONG CNRJ participe par ses projets et actions, et dans la limite de ses moyens, à ces objectifs de développement durable, pour construire un monde meilleur.

*

 Vous souhaitez participer à ce programme ambitieux au sein d’une ONG indépendante ? N’hésitez pas à nous contacter pour vous former à nos approches psycho-éducatives, au lobbying humaniste ou aux droits de l’Homme…