France : Quand une affaire de pédophilie, qui touche Arcachon, mobilise Maitre Arash Derambarsh, Maitre Thierry Vallat et le monde associatif.

Partager l'article :

En France, la belle ville d’Arcachon, ville balnéaire en bord d’océan, située dans le sud-ouest de la France est sur la sellette, depuis plusieurs années, pour une sordide histoire de pédophilie.

Évidement localement, on aurait mieux aimé que l’affaire soit jugée vite et que la page se tourne, mais le temps judiciaire va à son propre rythme et la défense désire faire valoir ses droits avec insistance.

Depuis deux ans donc, se tisse localement, la gestion d’une affaire judiciaire malheureusement classique, dans un environnement balnéaire hors du commun, qui supporte mal une publicité qui pourrait être malheureuse.

Pourtant Arcachon n’a rien à craindre d’une telle affaire, car en plus du commerce et du tourisme Arcachon possèdent aussi des valeurs à laquelle les gens peuvent se référer, si on ne les oublie pas, pour faire face à cette affaire.

Quand l’affaire éclate …

L’affaire remonte à plus de deux ans, lors des vacances de Noël de 2016, et plus précisément entre le 19 et le 28 décembre 2016, où un animateur du centre aéré municipal “Les Mille Potes” à Arcachon aurait fait subir à cinq jeunes enfants, âgés de 4 à 5 ans, des agressions sexuelles.

La justice a alors été saisie et ce jeune homme de 20 ans a donc été, officiellement soupçonné, d’avoir fait subir à cinq jeunes enfants des attouchements et des fellations.

Cependant, il a été mis en examen pour “agressions sexuelles sur des mineurs de moins de 15 ans” et non pour des faits de viols puis a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

L’avocat Arash Derambarsh et Maitre Thierry Vallat, défenseurs des parties civiles, se disent choqués et trouvent qu’il s’agit là,  d’un “véritable scandale”.

Maître Arash Derambarsh et Maitre Thierry Vallat annoncent également qu’il vont porter plainte au nom des trois familles de victimes qu’ils représentent  à l’encontre de la mairie d’Arcachon à qui ils reprochent “des manquements hallucinants” dans cette affaire.

… Positionnement de notre ONG 

À la suite d’un échange entre Maitre Arash Derambarsh et Frederic Fappani von Lothringen, l’ONG CNRJ, s’est  proposée de suivre cette affaire.

En effet, des axes ont besoin d’être soutenu en particuliers la « demande de dépaysement du dossier »,  la « demande de re-qualification des faits »  et la  « prise en compte des tous les témoignages  »  .

L’ONG CNRJ a donc décidé à faire connaitre cette affaire à ses membres et au-delà et invite à soutenir Maitre Arash Derambarsh dans sa recherche de “re-qualification des faits”.

Pour nous, cette action est aussi une action de soutien à Arcachon et à sa réputation, car Arcachon et les arcachonnais, ont une réputation d’accueil et de bienveillance, à l’égard de la jeunesse et des enfants, qu’une malheureuse affaire ne pourrait définitivement salir.

En effet, notre propre président, Frédéric Fappani von Lothringen, a tenu à rappeler ces valeurs arcachonnaises d’accueil et de bienveillance qu’il connait bien, lui même, depuis sa propre enfance.

En effet, en plus de cette affirmation de position concernant notre ONG, il a indiqué comment « sa propre arrière-grand-mère fuyant la lorraine et la zone de front en 1914, avait travaillé et avait accouché dans une ville qui l’avait accueillie …  Arcachon ! »

Il a indiqué qu’il y avait là « une exigence morale importante à que cette affaire soit jugée sereinement, dans le temps imparti, et avec une qualification des faits qui soit  “honorable”  pour les victimes. ».

Frédéric Fappani von Lothringen se déplacera début juin 2018 à Arcachon.

 

Partager l'article :
A propos de Audrey Gautier ✅ 8 Articles
Secrétaire générale internationale de l'ONG CNRJ - Responsable médias

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire