International : La liste des nominés au prix mondial de l’Humanisme de la jeunesse, Ohrid 2019.

Statut du prix représentation de "Cyrille". Cyrille ou Constantin le Philosophe, (né vers 827-828 à Thessalonique et décédé le 14 février 869 à Rome) fondateur d'un mouvement humaniste et "inventeur" de l'alphabet du même nom.
Partager l'article :

Après plusieurs mois de sollicitation 1er janvier au 1er Octobre 2018, le réseau mondial des cercles nationaux de réflexion sur la jeunesse, a afin établi la listes des candidats au prix mondial de l’Humanisme de la jeunesse.

Les citoyens de tous les pays pouvaient proposer via la 20aine de CNRJ dans le monde, un ou une candidate, au prix mondial de l’Humanisme de la jeunesse.

Le prix de l’Humanisme jeunesse concerne, forcément, un ou une jeune âgé-e de 16 à 35 ans et se déroule à la même période que le prix général de l’Humanisme. En effet, le prix mondial de l’humanisme général est décerné à Ohrid en Macédoine chaque année. Il est donné à des personnes remarquables, « que l’on peut remarquer », sur la question de l’Humanisme.

C’est à dire des personnes dont l’activité créatrice promeut les principes de l’humanisme, de l’amour et de la fraternité entre toutes les nations du monde.

Après évaluation au sein du secrétariat les candidatures au prix mondial de l’Humanisme de la jeunesse pour l’année 2018 sont enfin arrêtées.

La liste des nominés au prix mondial de l’Humanisme de la jeunesse est la suivante  :

  • Koffi Adatévi Touglo, Président fondateur de l’association JAT. ( Togo )
  • Saidu Enagi, Economiste. ( Nigeria )
  • Cédric Patrick Le Grand Ouanekponé, Docteur en Médecine. ( Centrafrique )
  • Mahinthan Sivasubramaniam, Militant des droits Humain. ( Sri Lanka )

Les candidats et leurs soutiens sont autorisés à faire la promotion de leurs travaux et de leurs recommandations complémentaires, par voie de presse, réseaux sociaux et auprès du jury par e-mail jusqu’au 1er Janvier 2019.

Partager l'article :

5 Comments

  1. Decerner à ce jeune médecin Centrafrcain le prix de l’humanisme, c’est redorer le sens de modèle de sacrifice, de changement et d’espoir aux sans voix.
    Decerner ce prix à Dr Cédric LeGrand OUANEKPONE, c’est lancer un message fort à l’endroit de tous les autres jeunes de ce pays déchiré par une longue crise militaro politique à reprendre espoire, à croire en eux et reprendre le sens de sacrifice et de changement perdu.

Laissez un commentaire