Le prix mondial de l’humanisme, un prix discret, mais désiré.

Partager l'article :

Le contexte des prix mondiaux de l’humanisme :

Depuis quelques années, la Macédoine s’illustre sur la question de l’humanisme. En effet, deux prix concernant l’humanisme s’y déroulent régulièrement. Et s’y sont déroulés le 17 janvier et le 18 janvier 2019.

Il s’agit de prix relativement discrets que la presse globale ne relaye que très peu. En effet ici, pas d’homme ou de femme politique en campagne, pas d’homme ou de femme d’affaires en conquête et encore moins de penseur-e-s de plateaux télévision.

Bref, de l’authenticité de parcours qui ne permet qu’un engouement relatif pour une presse “malheureuse” qui ne vit que de ça … en attendant ce prix est un bonheur pour ceux qui savent qu’il existe.

Le prix mondial de l’humanisme jeunesse à Skopje :

Romano Prodi remets le prix à Cédric Ouanekpone

Le prix international de l’humanisme jeunesse s’est déroulé à Skopje en Macédoine ce 17 janvier 2018.

Ce prix a été inventé par l’humaniste et créatif, Frédéric Fappani von Lothringen.

Un prix inventé afin de permettre de reconnaître le parcours d’un jeune “remarquable” (que l’on peut remarquer pour son travail sur la question de l’Homme) sans attendre ses 60 ans ou plus.

Ce prix a été remis lors du colloque annuel organisé par le célèbre cardiologue de macédoine Zan Mitrev. ( Il fut l’un des premiers a faire des transplantations cardiaques).

Le prix a été remis au jeune médecin, Cédric Ouanekpone, par Romano Prodi, invité pour l’occasion.


Romano Prodi a rendu un vibrant hommage à ce jeune docteur pour son parcours.

Le prix mondial de l’humanisme à Ohrid :

Le jour suivant c’était au tour de Romano Prodi de recevoir le prix mondial de l’humanisme général, mais dans la ville d’Ohrid cette fois.

Le maire d’ Ohrid remet le prix général à Romano Prodi

Le prix international de l’humanisme général a été inventé par le dramaturge Jordan Plevnes à Ohrid. En effet, il fit le choix de la ville d’Ohrid, car elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et possède des locaux historiques, dont une ancienne université, ayant eu un rôle dans l’« Humanisme» mondial à l’époque médiévale.

Les délégations du monde entier :

Il n’avait pas moins d’une vingtaine de nationalités représentées.  En plus de la forte présence macédonienne.

Il y avait, cette année une forte délégation française avec, entre autres, Frédéric Fappani von Lothringen,  Audrey Gautier (Secrétaire générale internationale de l’ ONG CNRJ ), Éric Coudert ( producteur  « jeunesse » ), Mathieu François représentant de l’association France Macédoine et “last but not least” Jean-Patric Connerade ( Professeur émérite de Physique à l’Imperial College London, Professeur honoraire à la East China University de Shanghai et chercheur invité permanent du laboratoire WIPM de l’académie chinoise des sciences et aussi Président de l’académie européenne des sciences, arts & lettres, en lien avec l’UNESCO).

FFVL – Jean-Patrick Conrad – Jordan Plevnes

La seconde délégation très importante était celle des Italiens avec Romano Prodi et sa femme ou encore Riccardo Brizzi Professeur d’Art associé à l’université de Bologne.

Les différentes personnalités sont restées à Ohrid pour la clôture sur fond de cérémonies orthodoxes.

En conclusion :  

Le prix de l’humanisme de macédoine bien que relativement confidentiel a été accepté par les plus grands.

En effet, il honore toujours une démarche qui s’appuie sur une pratique de terrain attestée. On n’obtient donc pas le prix de l’humanisme général ou jeunesse, par relation et/ou copinage.

La faible médiatisation par moyen conventionnel protégé aussi de l’affairisme, des calculs et des réseaux habituels de captation des récompenses.

Pour 2019, ce furent donc Cédric Ouanekpone qui reçut le prix de l’humanisme jeunesse et Romano Prodi le prix de l’humanisme général.

Partager l'article :

Rédactrice au sein de la présidence internationale de l' ONG CNRJ

A propos de Lutina Campana 22 Articles
Rédactrice au sein de la présidence internationale de l' ONG CNRJ

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire