Lorraine : Croix de Lorraine : entre histoire et appropriation controversée

Partager l'article :

La Croix de Lorraine est sans nul doute le symbole le plus connu de Lorraine.

Depuis quelques temps on peut l’apercevoir intégrée à l’emblème de l’Elysée, emblème qui symbolise la république française. Cette intégration n’a pas manqué de faire réagir tant au niveau national, qu’en Lorraine.

C’est lors de la 2èmeguerre mondiale qu’elle fût pour la première fois déviée de sa signification première. En effet, la résistance française utilisa la Croix de Lorraine assortie d’un V comme symbole. Lorsque le général de Gaulle devint président de la république française en 1959. Il refusa catégoriquement de faire apparaître la croix de Lorraine dans les symboles de la république. Malgré certaines demandes d’anciens résistants.

Mais qu’est ce que la Croix de Lorraine ?

Pour cela, il faut remonter au XVe siècle pour voir l’apparition de la croix patriarcale en Lorraine. C’est René Ier d’Anjou, Duc consort d’Isabelle de Lorraine qui apporta la croix patriarcale, dite Croix d’Anjou. Son petit fils René II de Lorraine en aurait été recouvert, le 5 janvier 1477, lors de la Bataille de Nancy contre Charles le Téméraire de Bourgogne. Le Duc Antoine, fils de René II est probablement celui qui a le plus développer la croix patriarcale en tant que symbole Lorrain, qui pris ainsi le nom de croix de Lorraine. Pourtant, depuis cette époque, elle n’a jamais été intégrée directement par les princes souverains dans leurs armoiries de Duc de Lorraine. Elle apparaît sur de nombreux édifices Lorrains et bornes délimitant les anciennes frontières du duché, on peut aussi la rencontrer sur l’une des dernières tapisseries ducale de la maison de Lorraine, représentant le mariage du Duc Léopold et de la Duchesse Elisabeth Charlotte d’Orléans, dont une copie est exposée au Château de Lunéville et l’originale dans un musée Autrichien.

Résultat de recherche d'images pour "porte de la craffe"

Si la Croix de Lorraine a initialement eu une symbolique religieuse, celle en tant qu’emblème d’Etat à part entière semble moins évidente, malgré une présence indéniable auprès des Ducs de Lorraine.

Alors que l’Etat français a fait le choix en 1905 de séparer l’Etat et l’Eglise. Il paraît peu conforme le fait d’intégrer un signe religieux dans une emblème qui représente la république et pourquoi ne pas respecter cette loi ?

Le fait de mélanger un symbole, d’une ancienne nation souveraine, à un autre envoie quel sorte de message au peuple autochtone ?

Un exemple peut être citer sur cette problématique de mixité d’emblème et de symbole. Ce sont les armoiries de la famille royale britannique. En effet, en Angleterre et en Ecosse, les armoiries diffèrent. En Ecosse, ce sont les Armoiries Ecossaises qui prévalent sur les armoiries Anglaises. On peut comprendre facilement pourquoi.

 

Partager l'article :
A propos de Frédéric Thomas10 Articles
Auteur et militant Lorrain - Expertise sur la question Lorraine

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire