Mali: Prévention sur la sexualité précoce les 1er et 7 septembre 2018

Partager l'article :

Présentation

Cet article vous propose une analyse et un projet envisagé par le CNRJ Mali.

Contexte et justification

La sexualité est, aujourd’hui, au cœur de presque tout ce que nous faisons. Que ce soit dans le milieu familial, professionnel, scolaire ou universitaire. La télévision et les médias y participent. Tantôt on parlera de liberté d’expression, tantôt de l’évolution des mœurs, mais cette ascension de la médiatisation sexualité a un impact considérable sur les jeunes.

Notre constat est qu’elle détruit notre jeunesse d’aujourd’hui. Cette sexualité si précoce et de plus en plus intéressée mine de manière négative la mentalité de nos jeunes. Il s’agit d’une sexualité intéressée parce que nombreux sont les jeunes hommes et femmes qui livrent leur corps à d’autres personnes en échange d’argent. Cet état de fait fera l’objet d’un développement plus bas.

Plusieurs raisons expliquent un tel phénomène, mais celles que nous aimerions relever sont le manque de communication entre parents et enfants, ainsi que la pauvreté. Le premier dans la mesure où il a toujours été observé que la sexualité est un sujet tabou dans nos sociétés africaines. Il est difficile, voire quasiment rare, de voir des parents éduquer sexuellement leurs enfants, leur parler de la sexualité, de ce qu’elle représente, de ses contours, mais surtout de ses inconvénients lorsqu’elle est commencée tôt.

Préalablement à ce manque de communication sur la sexualité, il y a bien souvent une absence de relation souple entre les parents et les enfants. Ce sont plutôt à des rapports hiérarchisés que l’on fait face. Une certaine « peur » habite les enfants vis-à-vis de leurs parents lorsqu’il s’agit de s’adresser à eux.

Sur ce point, nous faisons une précision en ce sens que ce type de rapports existe encore à l’heure actuelle dans nos contrées éloignées des villes et périphéries qui, elles, sont empreintes de modernité. Cette modernité qui, empruntée au modèle occidental, permet aux parents et aux enfants d’avoir des rapports beaucoup plus étroits. Par ce moyen, ils abordent plusieurs sujets dont l’éducation sexuelle.

Description du projet:

Le présent projet permettra de sensibiliser et de lutter contre les grossesses précoces en milieu scolaire, les maladies sexuellement transmissibles et la sexualité précoce. Ce qui est encourageant.

Mais, il faut, pour notre part, que les parents agissent encore plus. Cela passe par un rapprochement de leurs enfants, pas seulement pour mieux les éduquer sexuellement, mais surtout bien les éduquer.

Objectifs du projet

Le projet vise à informer et à sensibiliser à grande échelle environ 1500 jeunes (élèves et étudiants) sur le thème : « jeunes et sexualité précoce au Mali », durant les deux (2) activités.

Objectifs spécifiques:

Au moins 600 jeunes élèves soit 60 par établissement privé d’enseignement secondaire, professionnel et technique ont intériorisé les messages sur la sexualité précoce au Mali et sont capables de former leurs pairs sur le thème.

Activités envisagées

Elles comportent deux volets complémentaires : une activité de sensibilisation et une activité d’assimilation mettant en compétition les établissements sous forme de conception et de présentation de sketch faisant ressortir la compréhension des messages véhiculés lors de la sensibilisation de masse.

Sensibilisation de masse

L’activité est ouverte aux établissements qui désigneront chacun 60 délégués officiels mais la participation reste libre à tout élève intéressé. Elle se déroulera en ce jour et sera animée par des spécialistes du thème. 600 délégués des établissements seront confiés à la rencontre qui restera ouverte au public. Des officiels seront invités pour des discours d’ouverture de l’activité.

Évaluation des connaissances sur le thème.

Il s’agit de vérifier le degré d’appropriation des messages par les établissements. Des prix seront mis en compétition. Les établissements seront invités à préparer des sketchs qui seront présenté devant un jury composé de spécialiste sur le thème.

Pour assurer une bonne exécution du projet un comité d’organisation sera mis en place comprenant des membres du conseil d’administration CNRJ-MALI et des présentant des établissements concernés. En plus des aspects stricts d’organisation logistique et matérielle des activités, ce comité sera aussi chargé de la gestion financière du projet. A la fin du projet, il aura la responsabilité d’écrire les rapports et de les soumettre aux différents partenaires d’appui.

NB : A noter durant la journée du 1er septembre la tenu d’une conférence – débat sur le thème ” Jeunes et sexualités précoce au Mali” et la présence du Président du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida

Pour toutes informations supplémentaires sur l’évènement, le bureau du CNRJ-Mali, est joignable par l’intermédiaire de son président ( coordonnées sur ce site).

 

Partager l'article :
A propos de Christian Ndoassingar 2 Articles
Président CNRJ Mali

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire