Droits de l’homme / Droits humains

Droits de l'homme - Illustration : GDJ

L’ONG CNRJ défend l’idée qu’il existe en ce XXIe siècle naissant, unavènement nouveau de l’Homme, au moment même où un monde ancien s’écroule. Cette idée d’accompagner cet avènement de l’Homme est particulièrement investie sur la question jeunesse.

En effet, la place de la jeunesse est pour nous centrale dans ce processus en cours. La jeunesse qui a un avenir, a aussi un présent à vivre et des droits à faire respecter.

Notre ONG s’intéresse et s’implique donc localement sur la question des droits des jeunes, mais aussi d’un point de vue international.

C’est pourquoi chaque CNRJ peut développer des axes favorables aux droits des jeunes : place des femmes, formation aux droits de l’homme, dénonciation de crime(s) dans une région etc.

Le siège international peut s’intéresser à différentes questions spécifiques dans le monde (génocide tamoul, prisonniers corses…) et amener dans le débat public les questionnements et actions internationales, pour les mettre plus en évidence et demander un traitement des problèmes.

Ainsi, nous avons mené des actions de lobbying afin de faire envoyer des commissions d’enquête au Sri Lanka et les avons obtenues. Actuellement, nous travaillons à des relevés de terrain sur des atrocités en zone de conflit au Nord Kivu (Congo).

Le terme « droits de l’homme » est mentionné à sept reprises dans la Charte fondatrice des Nations Unies, faisant de la promotion et de la protection des droits de l’homme un objectif primordial et un principe directeur de l’Organisation. En 1948, la Déclaration universelle des droits de l’Homme a placé les droits humains à la lumière du droit international.

C’est pourquoi l’ONG CNRJ a voulu relativement tôt être reconnue sur cet axe par l’ONU, car il est conforme à notre vision humaniste et parce que l’ONU protège activement les droits humains par des instruments juridiques et par un travail de terrain auquel nous pouvons participer.

Notre ONG possède, par ailleurs, un statut consultatif spécial auprès de l’ECOSOC ONU :

  • Nous sommes présents aux sessions des droits de l’homme,
  • Nous sommes présents lors d’examens universels des nations. Nous n’hésitons pas à informer des manquements rencontrés sur le terrain par les pays,
  • Nous avons la possibilité de mener des travaux en lien avec les axes à l’ONU (Genève, Vienne et New-York).

Notre différence par rapport à de nombreuses associations dans la francophonie et plus particulièrement en France, où se situe notre siège, réside dans notre indépendance et autonomie financières vis-vis des pouvoirs publics.

*

Liretous nos articles sur la thématique “DROITS DE L’HOMME / DROITS HUMAINS”

Les groupes, collectifs, associations peuvent nous solliciter sur des questions de droits de l’homme / droits humains pour du soutien ou des travaux communs :contact