International : Frédéric Fappani von Lothringen, auteur et créatif de langue française et allemande

Partager l'article :

(Deutsch :  Wer ist Frederic Fappani von Lothringen ?)

Né le 8 avril 1971 à Tulle, Frédéric Fappani von Lothringen est un auteur et un créatif de langue française et allemande.

Un créatif au service  de l’Homme :

Il prône l’idée qu’il y a un avènement nouveau de l’Homme, actuellement au sein de l’humanité et qu’en même temps le vieux monde s’écroule.

Il invite donc tout le monde à participer à cet avènement. Evidemment, il prône que chacun doit effectuer un grand travail sur lui-même et que ceux qui ne le font pas seront, de fait, les nouveaux exclus.

Il s’intéresse en particulier aux questions de psychologie, d’éducation, de transmission dont la question du patrimoine. On peut trouver des informations sur lui, dans quelques médias dans le monde, sur des questions de jeunesse ou de droits des peuples.

Il fustige l’attitude de ceux qui pensent que le bonheur n’est pas possible, qui en général méprisent ceux qui pensent la question du bonheur, et qui attaquent ceux qui osent faire des choses. Il nomme ces personnes, les « exclus du bonheur ».

A l’inverse, il soutien ceux qui essayent de croire en eux, aux autres et au monde, ceux qui inventent de nouvelles démarches ou maintiennent des traditions qui humanisent l’Homme, ceux qui gardent l’espoir et même arrivent au Bonheur, pour eux et/ou les autres. Il nomme ces personnes, les « élus du bonheur ».

Il se situe dans une démarche globale de création, c’est pourquoi on peut trouver sa création dans des livres sur l’éducation, des pièces de théâtre, des textes, des projets culturels et même une ONG, implantée dans 20 pays etc.

Il participe du rayonnement d’un humanisme contemporain et pense par cette démarche créative global, participer à l’avènement de la nouvelle Humanité de manière concrète.

 Militance  jeunesse et droits humains.

Colloque Guinée Conakry août 2015« Activiste » de la question jeunesse en France et dans le monde, il dénonce en 2009 l’approche sécuritaire et la stigmatisation des jeunes face au ministre français Xavier Darcos.

En 2011, il crée l’ONG CNRJ (Cercles Nationaux de Réflexion sur la Jeunesse), aujourd’hui implantée dans plus de 20 pays. Son mot d’ordre : « Observer, Penser et Agir ». Pour Frédéric Fappani von Lothringen, il est important pour chacun de mettre à l’épreuve du réel ses observations et ses hypothèses.

Sa militance, ses intervention et déplacements internationaux lui ont permis de diffuser son idée que « la jeunesse doit être l’une préoccupation centrale des nations » et ainsi, de faire avancer la cause jeunesse au Sri Lanka, en Centrafrique, en Guinée-Conakry, en Corse…

En 2015, avec Audrey Gautier, Secrétaire générale, ils présentent la candidature de l’ONG auprès de l’ONU afin d’obtenir un statut consultatif.

En 2016, le mandat de Président international de l’ONG CNRJ de Frédéric Fappani von Lothringen a été renouvelé pour 5 ans.

En Avril 2017, l’ONG CNRJ possède un statut consultatif spécial à l’ECOSOC de l’ONU et travaille, entre autres, sur la question jeunesse, le droit des peuples autochtones, la question des droits des femmes.

Frédéric Fappani von Lothringen est sensible à la transmission des langues et cultures d’origines auprès des jeunes c’est pourquoi cet axe est très développé dans sa pratique.

En 2018,La Ministre française, Laura Flessel, lui a décerné la médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif pour son engagement sur la question jeunesse.

 

Chercheur et penseur : “l’éducation au bonheur”.

Speculum Universalis, revue mensuelle de l'ONG CNRJ (LSU)
Photos des Revues LSU © Audrey Gautier 2015

Originellement chercheur en sciences de l’éducation et psychologie analytique, il travaille particulièrement sur les questions de l’éducation, du bonheur et de la jeunesse.

Auteur de plusieurs articles sur ces thématiques, sa pensée, articulée autour du concept de “l’éducation au bonheur” (4), est synthétisée dans trois ouvrages principaux, en langue française et allemande : Les complexés du Bonheur, Éducation au Bonheur, Les élus du bonheur (Die Auserkorenen des Glücks).

Il y développe la notion d’ “exclus du Banquet” (Platon), reprise par Philippe Meirieu ou encore Maxime Verner (5), pour parler des jeunes qui auraient été abandonnés par le monde adulte.
Il défend l’idée d’un avènement plus harmonieux de l’Homme, une individuation possible par le travail sur soi et l’implication dans les choses du monde.

Selon lui la “bonne éducation commence par soi-même” et les enfants et les jeunes tireraient de grands bénéfices à ce que de nombreux adultes soient dans cette perspective de travail sur soi et d’implication.

Références

  1. Références BNF
  2. Ouvrages en allemand et français de l’auteur, sur leFichier d’autorité international virtuel
  3. L’Entretien du jour, émission d’Hamed Paraisole, Télésud, 22/04/2015
  4. L’éducation au bonheur“, intervention à la BNF, 09/12/2009
  5. Les exclus du banquet” article sur lesite de Philippe Meirieu, avril 2009 ;Jeunes de tous les âges, unissons-nous !, Maxime Verner, éd. Max Milo, 2012 (ISBN 978-2-315-00283-2), p. 36
  6. On a peur des jeunes, on les stigmatise“, 20 Minutes, 27/05/09
  7. Communiqué ONU: vote de l’ECOSOC ONU conférant le statut consultatif à l’ONG CNRJ

Bibliographie

Livres

Articles

 Frédéric Fappani von Lothringen / CNRJ sur le site

Suivre aussi …

Réseaux sociaux

FacebookLinkedInTwitter
Partager l'article :
A propos de Lutina Campana20 Articles
Rédactrice au sein de la présidence internationale de l' ONG CNRJ

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire